Article
10 comments

Morts d’épilepsie à Risoul

En l’espace de quelques mois, deux jeunes adultes de Risoul, village des Hautes-Alpes aux portes du Queyras, sont morts suite à des crises d’épilepsie :

Le 24/09/1759, décès de Jeanne EYMAR, ~22 ans :





Décès de Jeanne EYMAR le 24/09/1759 à Risoul. (c) AD05






Jeanne Eymar fille de Jean et de anne maurel
de la paroisse de Risoul agée d’environ vingt deux
ans, atteinte depuis plusieurs années du mal d’épilepsie
appellée autrement le haut mal ou le mal caduc
se trouvant a garder les bestiaux au dessus l’hameau
du Collet, a été attaquée de cet accident et dans l’instant
elle a été portée dans sa maison par sa mere et le secours
de Sébastien Sibourd fils de Sébastien, ou ayant vécu encore
l’espace de trois heures, est enfin décédée, scavoir le
vingt-quatre septembre mil sept cents conquante neuf
et son corps a été inhumé (renvoi) dans le cimetière de l’église
paroissialle présents les soussignés et autres du présent
lieu (renvoi 🙂 le vingt cinq du même mois et an que dessus


Et le 29/05/1760, décès de Nicolas GARNIER, ~24 ans :






Décès de Nicolas Garnier le 29/05/1760 à Risoul. (c) AD05






nicolas garnier feu jacques de la paroisse de Risoul
agé d’environ vingt quatre ans est mort d’un accident
d’épilepsie ou autrement dit mal caduc au cartier appellé
Serre Contier n’ayant pû recevoir les sacrements
scavoir le vingt neuf du mois de may mil sept cents
soixante, et par permission de Mr Allard juge des
Chateaux Archiepiscopaux de l’Embrunais et de Mr Allard
son fils procureur fiscal, couchée au bas du verbal
dressé par Sr Jean Baptiste Argensat chatelain dudit lieu
en datte du vingt neuf dudit mois, Luy avons donné la
sépulture eclésiastique le trente dudit mois
et an que dessus presents, Jean garnier son frère,
françois garnier son autre frère, Claude garnier,
Jean-Baptiste maurel et autres soussignés tous du
présent lieu.

Edit du 20/11 : voir sur la suite de cet article ici.