Réflexions et bidouillages généalogiques
Tag Archives: AD31
Les AD31 s’améliorent
Page d'accès aux registres sur le site des AD31

Page d'accès aux registres sur le site des AD31

L’état-civil de la Haute-Garonne est en ligne depuis quelques mois, complet depuis quelques semaines. Malheureusement, le site était inexploitable depuis lors. Inaccessible la plupart du temps, extrêment lent le reste du temps. Problèmes techniques, ressources inadaptées, avec un mode de consultation des registres qui n’aidait pas. En effet, on téléchargeait un fichier unique, contenant parfois plusieurs centaines de pages. Un seul PDF pour quelques décénies d’actes.

Je l’avoue, au début, si j’ai été déroutée, j’ai finalement trouvé ça pratique pour moi. Une fois le fichier downloadé, on le sauve sur le disque dur, et on peut le consulter hors-ligne autant qu’on veut. On peut même l’apprendre par coeur si on en a envie 😀

Bon, évidemment, ce n’est sympa que pour les connexions à haut débit, ces fichiers pouvant peser plusieurs centaines de Mb. Et même là, il ne faut pas être pressé.

Mais ces transferts énormes, associés à une infrastructure qui n’était certainement pas prévue pour ça, ont rendu le site inexploitable, même avec la meilleure des volontés, dès que le nombre de communes est devenu un peu important. Un clic, et paf, on charge 100Mb de registre, parfois juste pour consulter un seul acte ! Je serais curieuse de voir les stats du site, et le volume cumulé téléchargé en un mois 1/2 !

A la décharge des AD, il me semble avoir lu quelque part que cette solution PDF a été mise en place temporairement, histoire de nous donner quand même nos chers registres, alors que la solution définitive n’arrivait pas à se mettre en place. Donc les AD ont mis en ligne les PDF, ceux-là même qui étaient gravés sur CD, avant, pour nous faire plaisir.

Bref. Ils ont quand même bien travaillé, et résolu une partie du problème. Dorénavant, les fichiers sont affichés page par page. Il n’est donc plus nécessaire d’attendre des heures que la totalité du 17è siècle se charge, et ensuite on navigue dans le registre “normalement”, chaque nouvelle page se chargeant à la demande, et pesant moins d’1Kb.

Avantages ? Ca va *beaucoup* plus vite, le site n’est plus engorgé, ou disons qu’on y accède sans trop trop de problèmes. On peut ne charger que quelques pages (quand on cherche un acte en 1727 dans un registre allant de 1713 à 1753, il est un chouilla inutile et pas super efficace de se taper toute la première moitié dudit registre).

Désavantage ? On ne peut plus sauvegarder le registre pour le consulter offline une fois téléchargé. Bon, si, on peut, mais c’est pas bien :p

Tout ça pour dire, merci les gens des AD31, voilà.