(blog.mistike)

Reflexions et bidouillages généalogiques et hors sujet

Ptêt ben qu’oui, ptêt ben qu’non !

Une petite bizarrerie qui passait par là.

  • 30 Décembre 1819 à Brionne (27). Acte de naissance de Rosalie Joséphine DUTHEIL, née le 27 décembre. Fille de Louis François, 27 ans, et de Catherine PREVOST, 24 ans. Le père signe.
  • 1er Janvier 1820 à Brionne. Acte de naissance de… Rosalie Joséphine DUTHEIL, née le 29 décembre. Fille de Louis François, 28 ans, et de Catherine PREVOST, 24 ans. Le père déclare ne pas savoir signer.

Et là je me pose une question. Que s’est-il passé lors des fêtes de la nouvelle année 1820 à Brionne ? La gueule de bois du siècle.

Bon, je suis méchante. Il est toujours possible que deux Louis François DUTHEIL aient épousé deux Catherine PREVOST. Certainement en même temps. Et qu’ils aient eu assez d’humour pour appeler leurs filles de la même façon. Si. C’est possible. Soyez pas si méchants.

 

30/12/1818 - Naissance de Rosalie Joséphine DUTHEIL - (c) AD27

01/01/1820 - Naissance de Rosalie Joséphine DUTHEIL bis, 1ère page - (c) AD27

01/01/1820 - Naissance de Rosalie Joséphine DUTHEIL bis, 2ème page - (c) AD27

Crédits images : Archives Départementales de l’Eure - Côtes 8MI0857 et 8MI0858

Taggé avec: , , , , ,

3 Commentaires

  1. Pour complexifier l’histoire, ton couple d’homonyme qui avait décidé d’appeler leur progéniture des mêmes prénoms a probablement du les concevoir le même jour……Gloups. :twisted:

    J’allais dire que plus sérieusement, le curé pensait avoir oublié de saisir cette naissance et que ne voulant pas faire venir le père, il l’avait déclaré ne pas savoir signer. SAUF que les témoins (les mêmes sur les deux actes) signent bien. Etrange histoire :idea:

    • Heureusement qu’elles ne sont pas nées le même jour, pour un peu on aurait eu des jumelles :mrgreen: Concernant les témoins, ces deux-là ont témoigné de la presque totalité des naissances de Brionne pendant plusieurs années. Donc à priori aucun lien spécial avec la (les) petite(s).

      (petite rectification : ce n’est pas le curé, mais le maire !)

  2. Bonsoir,

    Alors là ils ont fait fort ! Chapeau pour démasqué la « supercherie » ;)