(blog.mistike)

Reflexions et bidouillages généalogiques et hors sujet

La famille DUTHEIL x REVERT

Je vous avais fait part d’une de mes épines il y a quelques temps : la disparition de Frédéric DUTHEIL, en 1854 à Elbeuf.

Depuis ce post, je suis allée faire un tour aux AD76. Je n’ai pas retrouvé mon disparu, en revanche j’en sais plus sur sa famille, en ayant retrouvé tous ses enfants. La branche est aussi débloquée puisque j’ai son acte de mariage, et donc ses parents. Mais il est toujours disparu… :-(

Voici donc un petit update sur la famille DUTHEIL.

Rappel de l’épisode précédent :

Le 15 Avril 1880, Victor Frédéric DUTHEIL épouse Céline Désirée LEPAILLEUR, à Elbeuf (76).

Il est né le 2 mars 1852 à Elbeuf, de Frédéric DUTHEIL et de Tranquille Victoire REVERT. Sur l’acte de mariage, son père est déclaré comme étant « sans domicile connu » et « sans nouvelles depuis plus de 26 ans ».

Qu’est-il devenu ? tintintintin(1)

La famille de Frédéric

Tranquille Victoire REVERT décède à l’hospice d’Elbeuf le 29/03/1886. Sur son acte de décès est mentionné son mariage, à Saint-Pierre-des-Cercueils(2) (27) le 23/01/1843.

Cet acte m’apprendra que Frédéric, en réalité Antoine Frédéric, est né à Brionne (27) le 16/03/1820, où il demeure. Il est fils de Thomas, décédé le 12/05/1832 à Darnétal (76), et de Marie Rose MARIN. De là, en épluchant les TD de Saint-Pierre et d’Elbeuf, on retrouve tous leurs enfants, au nombre de 6 :

  • Constance Ambroisine : ° 07/12/1843 à St-Pierre-des-Cercueils, x Edouard COCQUEREL le 26/07/1864 à Elbeuf.
  • Emile Albert : ° 11/06/1845 à Elbeuf
  • Augustin Ernest : ° 21/08/1848 à Elbeuf
  • Salvina Rosalie : ° 04/06/1850 à Elbeuf
  • Victor Frédéric : ° 02/03/1852 à Elbeuf, x Céline Désirée LEPAILLEUR le 15/05/1880 à Elbeuf.
  • Joséphine Léonie : ° 19/03/1853 à Elbeuf.

De tout ce petit monde, je n’ai retrouvé qu’un seul mariage(3), celui de l’aînée, Constance Ambroisine. Dans cet acte, on apprend (ou pas) que son père est « absent d’Elbeuf, son dernier domicile connu, depuis l’année 1854, n’ayant pas donné de ses nouvelles depuis cette époque. » La mariée étant encore mineure, un acte de notoriété a dû être dressé, auprès du juge de paix d’Elbeuf, le 22/07/1864. Malheureusement, les archives du juge de paix sont extrêmement lacunaires, et ne contiennent sur cette période, que quelques documents, quasiment tous ayant trait à des sociétés. Raté.

Je n’apprendrai encore que deux choses :

  • Papa n’est pas très présent. Il ne déclare la naissance que de deux de ses enfants, en 1843 et 1848. Tous les autres seront déclarés par leur grand-père maternel et divers témoins et sage-femmes.
  • La famille à la fin du siècle est pauvre:
    • Tranquille Victoire REVERT décède à l’hospice d’Elbeuf, et les tables d’enregistrement montrent qu’elle ne laisse strictement rien derrière elle (biens du décédé = zéro francs).
    • Dans le contrat de mariage de Victor Frédéric, en 1880, le marié n’apporte à la communauté que « les habits, linges et hardes à son usage personnel », estimés à 200F. Le trousseau de la mariée est estimé à 1721F.

Chronologie de la vie de Frédéric DUTHEIL

Juste pour avoir les idées plus claires ;-)

  • 16/03/1820 : Naissance à Brionne
  • 1840 : Service militaire
  • 23/01/1843 : Mariage à Saint-Pierre-des-Cercueils (27) – Ouvrier de fabrique – Domicilié à Brionne.
  • 07/12/1843 : Naissance de Ambroisine Constance Saint-Pierre – Journalier – Domicilé à Saint-Pierre. Naissance déclarée par le père.
  • 11/06/1845 : Naissance d’Emile Albert à Elbeuf – Journalier – Domicilé à Elbeuf (rue des 3 cornets). Naissance déclarée par JB REVERT et la sage-femme.
  • 21/08/1848 : Naissance d’Augustin Ernest à Elbeuf – Journalier – Domicilié à Elbeuf (rue du Neubourg). Naissance déclarée par le père.
  • 05/06/1850 : Naissance de Salvina Rosalie à Elbeuf – Domicilié à Elbeuf (rue du Neubourg). Naissance déclarée par la sage-femme et JB REVERT.
  • 02/03/1852 : Naissance de Victor Frédéric à Elbeuf – Journalier – Domicilié à Elbeuf (rue Lefort). Naissance déclarée par la sage-femme et JB REVERT.
  • 21/03/1853 : Naissance de Joséphine Léonie à Elbeuf – Journalier – Domicilié à Elbeuf (rue Lefort). Naissance déclarée par le médecin et JB REVERT.
  • 1854 : Disparition
  • 26/07/1864 : Mariage de Constance Ambroisine à Elbeuf – « Absent d’Elbeuf, son dernier domicile connu, depuis l’année 1854, n’ayant pas donné de ses nouvelles depuis cette époque » – Acte de notoriété chez le juge de paix d’Elbeuf le 22/07/1864.
  • 15/05/1880 : Mariage de Victor Frédéric à Elbeuf – « sans domicile connu » – « sans nouvelles depuis plus de 26 ans ».
  • 29/03/1886 : Décès de Tranquille Victoire, sa femme – « sans domicile connu ».

Recherches à faire

  • Mariages des autres enfants du couple. Si l’un d’entre eux s’est marié en étant mineur, un autre acte de notoriété a pu être dressé. Avec un peu de chance, chez un notaire.
  • Dossier militaire d’Antoine Frédéric DUTHEIL (service en 1840).
  • Eventuellement, archives de la police en 1854, la disparition a bien dû être déclarée.
  • Pourquoi pas les journaux de 1854.

[Edit du 06/05/2011] Peut-être une piste ici ! Prochaine étape, le CAOM

__________
  1. petite musique d’ambiance []
  2. devenue depuis Saint-Pierre-des-Fleurs, nettement plus sympatique, comme nom []
  3. Elbeuf étant une assez grande ville, les TD sont… sympas, comme lecture []
Taggé avec: , , , , , , , , , ,

5 Commentaires

  1. « Eventuellement, archives de la police en 1854, la disparition a bien dû être déclarée. »

    pas sûr , 1854, en pleine guerre de Crimée y’a du en avoir des disparus

  2. Il se serait engagé sans prévenir -jamais- sa famille ? Ou encore enrolement de force ?

    J’y ai pensé en regardant les événements de 1854 en France. Mais ça me parait quand même assez peu probable. Ca reste quand même une piste à explorer. J’avais bien pensé à l’Algérie, alors pourquoi pas la guerre de Crimée ?

    Dans ce cas, la famille aurait quand même signalé la disparition non ? Même si je doute que ce genre d’archives existe encore.

    C’est vrai que quand on voit que ses enfants ont presque tous été déclarés par leur GP maternel, on se dit qu’il ne devait pas être très présent, avant même de disparaitre complètement. J’ai un autre cas comme celui-là, mais en Algérie. Papa revenait de temps en temps faire un enfant à sa femme, et redisparaissait. Il était même déclaré absent sur les actes de naissances. Et un jour, pouf, il n’est plus revenu (sans domicile connu au mariage de sa dernière fille). Sauf que lui, je l’ai retrouvé grâce à l’indexation du CAOM.

    Quand je vois le nombre de décès d’inconnus que l’on trouve dans les registres… :-(

  3. bonsoir

    J’ai dans ma famille une histoire similaire à la vôtre. Mon arrière, arrière grand père paternel Pierre Louis SANDRAS a disparu d’Elbeuf vers 1854.
    Sur l’acte de mariage de son fils Pierre Louis SANDRAS ( prénom identique à son père ) en 1866, né à Elbeuf en 1839 est mentionné la disparition de son père.
    Mon disparu est né vers 1801, il était tisserand et venait de Caudry arrondissement de Cambrai , il s’était marié avec Elizabeth MEYERE née en Belgique et décédée à Elbeuf en 1845.
    J’ai retrouvé des déportations de républicains vers l’Algérie en 1854, au sujet de la guerre de Crimée, Pierre Louis Sandras aurait eu 53 ans, c’est peut être âgé pour être enrôlé.
    J’attends des renseignements demandés à l’association CREA Elbeuf, les recherches risquent d’être longues.
    Mais je suis contente de trouver des histoires identiques.
    Cordialement
    Corinne LOUCHE

    • En effet l’histoire est similaire, et même année ! Sauf qu’il a disparu une fois veuf… Quel âge avaient ses enfants ? Si l’un d’entre eux s’est marié mineur, peut-être aurez-vous plus de chance que moi pour trouver un acte de notoriété…

      Concernant l’Algérie, avez-vous cherché sur la base du CAOM ? Les noms sont indexés.

      Avez-vous une idée de ses relations familiales ? Si je prends exemple de mes deux disparus, ils semblaient tous les deux très peu présents dans les années précédentes…

      • J’ai regardé sur la base du CAOM mais je n’ai pas trouvé Pierre Louis Sandras, je ne connais que son fils dont le nom et le prénom est identique, son fils était lui aussi tisserand.

        Je ne sais pas s’il avait d’autres enfants, sa femme est morte quand leur fils avait 6 ans en 1845, lui a disparu dans la quinzième année de son fils en 1854.

        Pierre Louis fils s’est marié en 1866 avec Victorine Clarisse Simon née elle aussi à Elbeuf, elle était débarreuse.
        Ils ont eu 3 enfants , la famille a quitté Elbeuf entre 1877 et 1892 et s’est installée à Reims, où Pierre louis fils était débarreur, il est décédé en 1896 à Reims.

        Sur des archives de journaux de Rouen il est fait mention de migrants vers l’ Amérique, l’article évoque plus de 4000 départs , peut être une piste !!!!!