Article
0 comment

Bénédiction du prototype d’une Sainte Vierge

Il y a quelques jours, je vous parlais du coup de gueule du curé de Ceillac (05) envers ses paroissiens. Un an après, on trouve la bénédiction d’une statue commandée à Marseille par certains de ses paroissiens. J’extrapole, mais je ne peux m’empêcher de me demander si ça a un rapport… si ces “enfants de Seillac” en question n’avaient pas, par hasard, quelque chose à se faire pardonner ?

Bénédiction d'une statue de Ste Vierge, 21/06/1759

Bénédiction d'une statue de Ste Vierge, 21/06/1759

L’an mil sept cent cinquante neuf et le vingt-un de juin
{…} de la fette dieu, nous sommes allez à la viste
processionnellement benir et recevoir le prototipe de la ste
vierge que les Srs Joseph fournier beaufils de JBte guerin ((Joseph FOURNIER, époux de Marie GUERIN, elle-même fille de Jean-Baptiste, sont mes ancêtres directs (respectivement sosas 394, 395 et 790) )), pierre
marchis fils de marcellin et les autres enfants de Seillac marchands en
provence, ont fait construire à marseille à leurs frais et depends
pour l’autel du rosaire de cette parroisse et l’ont encore ornée
et embelie de plusieurs presents. enfoy

A Fortoul, procuré

Leave a Reply

Required fields are marked *.